inicio discografia audio video fotos prensa contacto
 

Née dans la lumineuse Ceuta, une petite ville de l’Afrique du Nord, au sein d’une famille andalouse, avec un fort penchant pour les arts. Sa technique vocale vient, à l’origine, de l’étude du chant d l’opéra, ainsi que le développement de chansons marocaines de son enfance et le “jazz scat” trouvant une manière inhabituelle dans l’étude de la voix, faisant briller la riche colorature et son, très expressif, timbre vocal.
Dans sa formation musicale, on doit être inclus flûte traversière, piano, percussion corporel ( Sao Paulo - avec Lu Horta (Barbatuque’s band) ainsi que son derniére expérience musicale y compris dans son répertoire un instrument hybride faite par elle-même avec une base de plusieurs africaine kalimbas qui elle a baptisé comme kalimrán.
En plus, gère sa propre entreprise: “Hard & trumpet Jazz Factory”. Une petite, mais, sans repos “usine de la musique” à partir de laque- lle toutes sortes de propositions sont produits, lié à l’expansion du jazz, compris sa propre musique.
Vuelvo a Africa (2012) Son premier álbum soliste. Avec de nouvelles chansons, composés et écrites par elle, dans une formation de quintette de jazz insolite avec 2 guitares: Guillermo Arrom, (le légendaire première guita- re du Spinetta, Buenos Aires, Argentina), Hector Rojo, contrebasse, Israel Sandoval à l’autre guitare
et Noah Shaye à la batterie (Les derniers membres de la formation
de la première jazz bad de la chanteuse Concha Buika).
Un cd dédié à “ceux expulsés du paradis” avec lequel elle a remporté des excellents critiques, étant “artiste revelation”, dans la Radio Nationale
de l’Espagne et faissant un tour remarquable des scènes
de jazz nationaux dans la projection de le vernissage du
Festival de Jazz & Blues de Las Cigarreras, de Alicante.
Songs from the Hard & trumpet Jazz factory (2013): Une compilation des emblèmes de la musique avec l’addition du pianiste Moisés Sánchez.
Numberland (2014) Cette deuxième œuvre originale propose de nouveaux composés et des chansons entièrement écrites par Babel, avec une formation différente dans laquelle le son de la guitare
est remplacé par le pianiste uruguayen Diego Ebbeler et le tromboniste Norman Hogue, a côté de l’habituel Noah Shaye et Hector Rojo. La chanson qui donne
le titre piste, organisé une réussie campagne de sensibilisation qui approche, avec un tendre et particulier regard du jazz, au monde de l’autisme. Une lutte personnelle prise à travers sa musique.

Este sitio web utiliza cookies propias y de terceros. Si continuas navegando, entendemos que aceptas su uso. OK | Más información